Veillée du jour de l’An mémorable pour huit familles

Huit familles de Lanaudière, gagnantes du concours « Call » la veillée chez vous !, ont reçu un « calleur » et un musicien dans leur veillée du jour de l’An les 31 décembre 2014 et 1er janvier 2015. Chapeauté par l’organisme Les Petits Pas Jacadiens (PPJ), le concours visait à générer un plaisir fou chez les familles participantes, à perdre les calories du temps des fêtes et à permettre des moments de partage festifs entre les générations.

Étonné par l’enthousiasme contagieux des familles, Philippe Jetté, président des PPJ, est extrêmement fier de la résultante. Emballées par leur expérience, les familles souhaitent poursuivre la tradition de la danse et elles veulent toutes recommencer l’an prochain, confirme Philippe Jetté. « Je crois que nous avons trouvé une façon efficace d’agir sur la transmission et la continuité de la pratique de la danse traditionnelle. La récurrence d’un concours comme celui-ci aurait un impact majeur dans la communauté », conclut-il. Selon lui, le fait d’intervenir directement dans un rassemblement familial festif entraîne un effet mobilisateur instantané puisque toutes les générations vivent collectivement le plaisir et le partage de la danse traditionnelle.

Les commentaires positifs des familles abondaient après le passage des équipes de « fêteux ». « Cette intervention a confirmé de plus belle notre tradition de la danse en marquant concrètement l’imaginaire de notre famille », affirme Marie-Jeanne Dupuis (Famille Dupuis-Thibodeau de Saint-Jacques/Saint-Liguori). « On a dansé comme ça faisait longtemps! » – Julie Germain (Famille Breault de Rawdon).

Les yeux pétillants de bonheur, une fille de douze ans, fière d’avoir intégré la danse, s’exclame à sa mère, le sourire fendu jusqu’aux oreilles : « Moi maman, j’aime vraiment beaucoup ça! » (Famille Bonin de Sainte-Marie-Salomé), raconte la violoneuse Stéphanie Lépine.

Le concours permettait aux familles de vivre les danses qui étaient traditionnellement présentes dans leur famille ou dans leur communauté. Les grands-parents, les parents et même une arrière-grand-mère observaient attentivement, l’air satisfait et fier, les membres de leur famille s’amuser à danser les « sets » qu’ils ont dansés et « callés » dans leur jeunesse.

Certaines familles, comme les Desrochers-Grégoire, étaient en rupture avec la pratique de la danse. L’intervenant a mis en valeur le grand-père, M. Raymond Grégoire de Crabtree, en l’accompagnant dans la transmission des deux danses qu’il a lui-même dansées et « callées » voilà plus de 30 ans. Applaudi par les membres de sa famille en guise de remerciement pour sa transmission, l’homme de 80 ans saluait l’ « assistance » avec un fier sourire.

En terminant, laissons la parole à une porteuse de traditions active dans sa communauté, Marie-Jeanne Dupuis : « Continuons à nous rassembler pour danser et nous amuser… c’est du plaisir pur et sain! »

Pour visionner les photos et les vidéos prises par les familles, visitez le www.fb.com/veilleesdedanse.

15/01/2015 12:00 AM

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *