Quoi

Quand
- 20h30​

Église de Saint-Jacques
110, rue Saint-Jacques, Saint-Jacques, Québec, J0K2R0, Lanaudière
Carte non disponible

L’organisme Les Petits Pas Jacadiens animera une veillée de danse intergénérationnelle dans le cadre du Symposium des arts en Nouvelle-Acadie le 12 juillet prochain sur le parvis de l’église de Saint-Jacques. L’événement, portant sur la danse cette année, est présenté par la Municipalité de Saint-Jacques. Cette veillée offre la possibilité aux citoyens de démystifier et de célébrer la danse traditionnelle, une danse collective. Le « câlleur » a pour mission de rendre les « sets carrés » accessibles en expliquant les figures de danse aux participants. Aucune expérience n’est requise.

Présentation des membres de l’équipe 

Nous vous proposons une équipe dynamique possédant une solide expérience en danse et en musique traditionnelle qui saura partagée leur passion avec adresse. Celle-ci est composée de Philippe Jetté (câlleur), Stéphanie Lépine (violon), Michel Bordeleau (violon, pieds) et de Jean-François Branchaud (guitare, violon, pieds).

MICHEL BORDELEAU

Michel Bordeleau est à la fois chanteur, mandoliniste et violoneux. Il joue aussi du banjo et de la caisse claire, sans oublier le tapage de pieds avec lequel il a fait sa renommée. Depuis plus de vingt ans, il sillonne la planète avec les groupes les plus marquants de la scène traditionnelle québécoise dont La Bottine Souriante de 1987 à 2002 et Les Charbonniers de l’enfer avec qui il parcourt toujours les grands chemins. En 2004, il joint le groupe Hommage aux aînés et à l’automne 2006 forme le groupe Les Mononcles.

JEAN-FRANÇOIS BRANCHAUD

Jean-François Branchaud est sur la scène trad depuis 2002, surtout en tant que chanteur, violoneux et tapeux de pieds. Multi-instrumentiste, il a appris le violon de manière autodidacte et a fait des études en basse/ contrebasse jazz. Il a été enseignant-remplaçant en musique durant quatre ans dans deux écoles primaires de la région et enseigne en parascolaire auprès d’élèves du secondaire dans la région de Montréal depuis quatre ans. Il joue, notamment, avec La Bottine Souriante, le duo Lépine & Branchaud, B3 et dans plusieurs autres collaborations.

STÉPHANIE LÉPINE

Violoniste de talent depuis plus de 20 ans, Stéphanie Lépine est née et évolue toujours au sein d’une famille de musiciens. Elle a fait ses études collégiales en musique classique et a peaufiné sa formation avec le célèbre violoniste irlandais Kevin Burke ainsi que l’ethnomusicologue et musicienne Lisa Ornstein. Son talent l’a mené à participer à des événements d’envergure et à partager la scène avec divers groupes dont : Ojnab (Jean-Paul Loyer), Oliver Schroer, et Galant, tu perds ton temps. En 2015, Stéphanie nous offre son 1er album solo La Grande Ligne et enregistre l’album « Habillés en Propre » avec Jean-François Branchaud (La Bottine Souriante). Son jeu d’archet ne laisse personne indifférent, il fait ressortir son charme et sa passion pour le violon et nous entraîne dans une danse sans fin.

PHILIPPE JETTÉ

Câlleur, musicien, conférencier, consultant, transmetteur et chercheur, Philippe Jetté s’inspire de ses rencontres déterminantes avec des porteurs de traditions de sa région (Lanaudière) et d’ailleurs. Il puise son répertoire auprès des « anciens » et d’enregistrements d’archives. Philippe s’implique dans son milieu pour le développement du patrimoine vivant et du fait acadien. Membre-fondateur du groupe de musique Belzébuth depuis 2002 et du Duo Jetté-Simard depuis 2010, il est aussi l’un des personnages principaux du documentaire Les Acadiens du Québec : Lanaudière, mémoire vivante d’Acadie réalisé par Phil Comeau.